Résolution conjointe de problèmes

Plusieurs des partenaires de l’Accès coordonné ont adopté le modèle de Résolution conjointe de problème. Celui-ci démontre être efficace auprès des enfants et des adolescents qui ont une vaste gamme de difficultés sociales, émotionnelles et comportementales et ce, dans différents milieu tel que : dans les familles, les écoles, les organismes de mentorat et agences de placement en famille d’accueil, des programmes thérapeutique tel que les unités psychiatriques internes, les traitements résidentiel et les centres de détention juvénile. Ce modèle fondé sur des données probantes a aussi été utilisé dans des programmes pour les jeunes en transition et les programmes pour adultes, ainsi qu’auprès d’enfant se développement de façon typique au niveau neurologique pour promouvoir le développement des habiletés sociales et émotionnelles. Des états et des provinces entières se servent de la philosophie du RCP comme langage commun et processus relationnel pour comprendre et aider les enfants à comportements difficiles. Le RPC est une approche basée sur les forces, ayant un fondement neurobiologique qui fournit des piliers concrets dans le but d’offrir des soins sensibles au traumatisme et donner un sentiment de pouvoir au jeune et une voix à la famille.

Le modèle est fondé sur deux principes fondamentaux:

  1. Les enfants qui affichent un comportement difficile accusent des retards dans le développement d’aptitudes cognitives essentielles (réflexion) – dans des domaines comme la flexibilité et l’adaptation, la tolérance à la frustration et la résolution de problèmes – ou ont une difficulté marquée à appliquer ces aptitudes lorsqu’elles sont vraiment requises, au lieu d’une quête d’attention, de la manipulation et/ou manque de motivation
  2. Il est plus efficace d’enseigner à l’enfant/jeune les habiletés/aptitudes manquantes au lieu d’imposer la volonté de l’adulte, et d’instaurer des programmes de récompenses.

Pour plus d’information, visitez: thinkkids.org